Cercle de partage

Origine et définition des cercles de partage

Origine culturelle commune à tous les peuples

La parole permet l’expression de la pensée par des mots ou un ensemble de mots.

Le cercle est l’expression géométrique définissant un centre, un espace extérieur et un espace intérieur.

Le cercle de parole : espace délimité intime à la personne, intime au groupe dans lequel l’expression verbale va permettre de relier le monde personnel au monde du groupe constitué.

Le Cercle de partage : la parole est ici la manifestation d’un ressenti, d’un vécu que chaque personne va offrir librement aux autres membres du groupe. Elle peut être libératrice voire émancipatrice. De ce partage en commun peut naître une ouverture du cœur reliant chacun des participants à ce qui vient d’être vécu dans l’atelier ou la séance.

Définition

Le cercle de partage invite à mettre des mots sur ce qui a été intériorisé puis extériorisé par le mouvement et le dessin. Chacun est invité à exprimer le ressenti de ce moment précis et à trouver un mot de synthèse pour finaliser l’atelier ou la séance.

Le cercle de partage invite à un examen attentif intérieur et à son expression par la parole où le cercle est le garant de ce qui est déposé.

Dans l’idéal, l’expression verbale traduit ici ce qui est de l’âme profonde.

Pratique et effets du cercle de parole

Pratique du cercle de partage

L’un après l’autre, les participants sont invités à partager leur ressenti sur l’atelier ou la séance en quelques mots succincts. La personne qui prend la parole est la seule à pouvoir parler tandis que les autres lui accordent leur attention. Une fois que la personne qui a la parole estime n'avoir plus rien à ajouter, la parole est donnée à son voisin de gauche, et ainsi de suite. Si la personne venant de recevoir la parole estime n'avoir rien à dire sur le moment, elle la passe simplement à son voisin de gauche.

La personne qui a la parole a l’assurance d’être écoutée et respectée dans ce qu’elle exprime.

Formuler les ressentis et impressions en utilisant le « Je » permets de mieux reconnaître sa propre intériorité en l’offrant au partage.

Avoir la parole n’autorise pas à parler sur l’autre, il autorise seulement à parler de soi dans le registre du témoignage du vécu de l’atelier ou de la séance.

Tout ce qui se passe dans un atelier appartient au groupe. La danse méditative offre un espace thérapeutique. Il est donc demandé de ne pas révéler à l’extérieur de ce cercle ce que chacun y exprime. Tout ce qui est dit dans le cercle reste dans le cercle.

Effets du cercle de partage

Exprimer son ressenti permet d’observer les effets de l’atelier sur le corps, les émotions et le mental et d’apprécier ainsi le chemin parcouru.

Le cercle de partage ouvre un passage du centrage sur les sensations au centrage sur la parole. Le fait que l’expression se déplace du corps au verbal permet une distanciation du vécu aidant ainsi à développer un autre regard sur soi.

Le cercle de partage permet le passage de l’expression gestuelle à l’expression verbale.

Il invite à développer une capacité d’écoute véritable et incite chacun à construire sa réflexion.

Formuler verbalement un ressenti permet souvent de découvrir ce qui s’est passé intérieurement lors de l’atelier ou de la séance et dont la personne n’avait pas forcément conscience auparavant.

Ecouter ce qui se dit permet souvent de l’entendre pour la première fois. Cela permet à la personne une meilleure compréhension d’elle-même.

Inspirations

http://www.leblogdelafacilitation.com/le-tour-de-table-et-le-baton-de-parole/

Wikipédia

http://www.paroles-partagees.org/le_baton_de_parole_205.php