Danse méditative d’inspiration celtique et nordique

La Danse méditative d’inspiration celtique et nordique est une invitation à danser les énergies des runes et celles des fêtes liées à ces traditions.

Huit fêtes dans l’année marquent les passages des étapes des cycles de la Nature :

  • Samhain célèbre le début de l’année celtique et nordique, à la deuxième pleine lune suivant l’équinoxe d’automne, ce qui la situe fin octobre ou début novembre. Elle a inspiré les fêtes connues aujourd’hui sous les noms de fêtes des morts et Halloween.
  • Yule correspond au solstice d’hiver.
  • Imbolc a lieu à la deuxième pleine lune après Yule et se situe vers la fête connue sous le nom de la Chandeleur en février.
  • Ostara correspond à l’équinoxe du printemps.
  • Beltane est célébrée début mai à la deuxième pleine lune suivant l’équinoxe du printemps. Elle est également célébrée dans la tradition bouddhiste sous le nom de Wesak.
  • Litha correspond au solstice d’été.
  • Lamnas est célébrée au mois d’août à la deuxième pleine lune suivant le solstice d’été, c’est l’ancienne fête des moissons.
  • Mabon est l’équinoxe d’automne, la dernière fête de l’année.

L’année commence début novembre, dans la période où les jours raccourcissent les plus vite. L’année commence par la nuit, symbole de l’intériorisation pour faire le point, entrer en soi, en gestation des nouveaux projets et des renouveaux intérieurs. Ceux-ci pourront fleurir au retour de la lumière et plus encore au retour de la chaleur jusqu’à leur moisson à la fin de l’été.

Dans la tradition nordique, les runes peuvent être elles aussi placées sur le calendrier. Je propose ainsi deux versions de la Roue des Runes, la première place la rune Fehu à l’équinoxe du printemps, c’est la version la plus commune. La deuxième version place Fehu à Samhain, début de l’année nordique et celtique.

Celle que j’utilise place Fehu à l’équinoxe d’automne, là où les nuits vont commencer à prendre le dessus sur les jours invitant ainsi à l’intériorisation. Cette version me parle plus que les autres, tant par les runes célébrant les fêtes que par cette idée de commencer à la fin d’un cycle qui en ouvre un autre (Fehu en Mabon).

La danse méditative d’inspiration celtique et nordique est ainsi une invitation à célébrer ces passages clés de l’année en conscience, dans l’intériorisation et par l’expression corporelle. Les séances ont pour thème soit une rune liée au cycle annuel, soit une des 8 fêtes celtique et nordique. Autant de rites de passages en connexion avec le Vivant autour de nous et les cycles naturels.

Année des runes

Année des runes