Les fondamentaux

La danse s’inscrit dans un cycle cosmique où toute chose est sans cesse en évolution, naît, se développe et meurt (se transforme), naît à nouveau dans un nouveau cycle jusqu’à l’infini.

L’homme s’inscrit dans l’univers, et l’univers s’inscrit dans son corps, son esprit, son mouvement, sa pensée. Les fondamentaux développés dans la danse méditative invitent à ressentir la résonnance entre nous et les éléments constitutifs de l’univers jusqu’à retrouver l’unité primordiale.

La danse en tant qu’art nous invite à un voyage vers une recherche de dépassement de soi.

La danse méditative invite à l’intériorisation, à contacter notre être intérieur et en même temps à son expression vers l’extérieur par le mouvement.

Voyage intérieur

• Voyage de métamorphose à travers des thèmes universels
La danse méditative est un éveil à soi qui amène à poser un nouveau regard sur soi, les autres, le vivant, l’univers...

• La conscience de l’existence de l’énergie qui circule en soi et autour de soi permet d’en accroitre sa réceptivité et d’apprendre à la diriger intentionnellement.

• retrouver la conscience de l’alignement intérieur :
- Recentrer les énergies vers un alignement intérieur permet de relier le corps, le cœur et l’esprit, de renouer avec qui nous sommes vraiment.

• La conscience du corps, du cœur et de l’esprit dans le mouvement :
- La conscience du corps dans le mouvement permet d’accroitre la connaissance du corps par l’attention portée à chaque mouvement.
- La conscience du ressenti dans le mouvement permet d’accroitre la connaissance des émotions qui nous traversent par l’intention donnée au mouvement.
- La conscience de l’esprit dans le mouvement permet de donner du sens à la danse, au ressenti menant ainsi vers la métamorphose.

L’art de la danse

L’art de la danse nous invite à apprendre, à ressentir, à développer et à exprimer la conscience de nous-mêmes à l’aide de différents éléments :

• La notion de cycle dans la danse
L’art de la danse est comme une histoire que l’on raconte, mais avec notre corps au lieu de notre voix. Comme dans toute histoire, il est important de préparer la première phrase, de vivre intensément le développement et de marquer le temps de la fin.

• La conscience du rythme et de la musique
La danse méditative emmène dans un voyage guidé par des thèmes universels accompagné par des musiques particulières. Chacun marie alors son propre rythme avec celui proposé afin de créer une chorégraphie intérieure qui s’extériorise par la danse.

• La respiration dans le mouvement
Prendre conscience de notre rythme respiratoire et de son expression dans notre vie.
Prendre conscience que la danse également nécessite une forme de respiration pour développer sa pleine expression.

• L’inspiration : La conscience du cœur dans le mouvement
La respiration dans la danse ouvre à l’inspiration permettant ainsi à notre cœur de créer un espace de liberté dans lequel peut naitre notre danseur intérieur.

• La conscience de l'espace et du « mandala dansé »
Prendre conscience de l’espace offert pour la danse. Créer sa danse en fonction de cet espace dans une forme de mandala dansé, c’est-à-dire en prenant conscience de la manière dont le danseur évolue à travers cet espace.

Nul besoin de savoir danser pour participer, la danse méditative est accessible à tous quels que soient l’âge et la condition physique. Il suffit juste d’avoir envie d’explorer de nouveaux chemins.

Danse