Gymnastique Douce Dansée

Origine et Définition de la Gymnastique Douce Dansée

La gymnastique douce dansée est une alliance entre les traditions orientales et la gymnastique occidentale. Elle se base sur la respiration, les mouvements lents et la recherche d’un bien-être intérieur autant que sur la technicité de l’aérobic et du stretching.

La gymnastique douce dansée apporte un temps de bien-être et de bonne humeur. Les séances se passent dans un état d’esprit d’écoute intérieure afin d’effectuer les mouvements dans le respect de notre corps. Elles ont également pour objectif de maintenir ou d'améliorer notre endurance, de nous muscler et d'augmenter notre souplesse en douceur.

Les séances débutent par un échauffement en Do In et des exercices de musculation douce au sol. Elles se poursuivent par une danse d’étirement et de mobilisation douce des articulations et des exercices dansés de tonification musculaire et de coordination. Des mouvements de stretching terminent les séances.

La gymnastique douce dansée invite à accompagner le mouvement tel qu’il se présente à nous avec nos possibilités physiques et psychiques du moment.

Techniques et Objectifs de la Gymnastique Douce Dansée

Temps d’intériorisation

Deux mouvements simples de Shutaïdo sont proposés en début et en fin de séance. Ils permettent de nous rendre bien présent de corps et d’esprit à la séance, en laissant au vestiaire les préoccupations antérieures. Libre à chacun de les reprendre ou non en sortant de la séance !

Do In

L'art du Do In signifie littéralement "voie de l'énergie". Les exercices de Do In tendent à activer la circulation énergétique dans chaque région du corps par l’automassage. Son but ici est de prendre contact avec notre corps et avec les différentes parties qui le composent. Nous pouvons alors ressentir leur souplesse ou leur tension afin de les stimuler ou de les détendre.

La musculation douce

La musculation douce met en œuvre des techniques simples mais très efficaces qui permettent d’amener le corps au meilleur de sa forme, de brûler des calories, de nous ressourcer, d’améliorer notre maintien et de tonifier notre musculature profonde et le tissu conjonctif.

Mouvements au ralenti
Plus les mouvements sont exécutés avec lenteur, plus l’entraînement est intensif. Davantage de fibres musculaires sont stimulées par rapport à un entraînement de musculation traditionnel. De plus, les mouvements lents garantissent une exécution correcte des exercices.

L’importance de la respiration
Une technique de respiration adaptée permet non seulement d’absorber une quantité suffisante d’oxygène, mais aussi d’utiliser de manière consciente sa respiration pour soutenir l’exécution de l’exercice.

Danse d’échauffement

Il s'agit d'une danse chorégraphiée lente permettant d’échauffer les articulations et d'effectuer des étirements. Elle introduit également certaines notions fondamentales de la Danse Méditative, à savoir la conscience dans le mouvement associé à la respiration et à l’écoute du rythme de la musique.

La Gymnastique dansée

Après l'échauffement, la séance se poursuit par plusieurs danses intégrant des mouvements de tonification musculaire, d’aérobic et de fitness doux. La gymnastique dansée mobilise également la coordination et les repères spatiaux. Pratiquée sur des musiques joyeuses et entraînantes, cette gymnastique douce et dynamique tonifie et oxygène l’organisme par des mouvements simples mais efficaces. Ses objectifs sont de renforcer le cœur et d’augmenter avec douceur l’endurance et la résistance à l’effort. Elle permet de nous sentir mieux dans notre corps et dans notre tête, pendant et après les séances.

Le stretching

Le stretching est une activité relaxante qui vise à diminuer les tensions musculaires et à faciliter la liberté de mouvements. Les étirements favorisent un travail subtil qui dynamise le corps et permet de prendre conscience de ses muscles. Nos gestes au quotidien sont mieux coordonnés et deviennent plus aisés. Le stretching constitue une excellente prévention contre les claquages et autres accidents musculaires. Il permet de conserver une souplesse étonnante et d’éviter les raideurs qui apparaissent avec l’âge. Les mouvements de stretching se concentrent sur toutes les parties du corps et procurent un bien-être immédiat et durable, dans le respect des capacités physiques de chacun.

Pratique de la Gymnastique Douce Dansée

Afin de pratiquer la gymnastique douce dansée dans de bonnes conditions, il est conseillé de porter des vêtements de sport ou une tenue souple dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Un tapis de sol pour la musculation douce est nécessaire et pensez également à apporter une bouteille d’eau.

Ce sport est accessible à tous, même à celles et ceux qui n'ont pas pratiqué de sport depuis un certain temps.

Un certificat médical délivré par votre médecin traitant est demandé lors de l’inscription.

Bibliographie

Do In, la voix de l'énergie, Anne-Béatrice Leygues, aux éditions du Rocher, 1995.

Musculation douce, Dieter Grabble, Romain Pages Éditions, 2009.

Le Stretching, Bob Anderson, Solar Éditions, 2011.

Étirement et renforcement musculaire, Thierry Waymel et Jacques Choque, Éditions Amphora, 2011.

Fitness, Evelyne Frugier et Jacques Choque, Solar Éditions, 2004.