Pratiques dansées

Origine, définition et objectifs des jeux dansés

Origine

Les pratiques dansées utilisées dans la danse méditative proviennent en grande majorité d’exercices d’origine orientale (Qi Gong, Tai Chi Chuan, taoïste et shintoïste, …) et d’origine occidentale (yoga runique, sophrologie, samedheva…). Le fait de traduire ces exercices en « pratiques dansées » vient de la formation de Danse de l’âme de Fabienne Courmont. Des nouveaux exercices dansés sont créés selon leur pertinence, en adéquation avec les thématiques des ateliers.

Définition

Les pratiques dansées sont intégrées dans les cycles d’un atelier thématique. Elles sont tout d’abord des exercices traditionnels. Ces exercices sont ensuite mis en danse dans la libre expression de l’être.

Dans les exercices à deux ou en groupe, les pratiques dansées permettent à chacun d’incarner une énergie particulière, un thème particulier. Certains jeux dansés sont organisés de manière à ce que dans le « couple » de danseurs, une personne interprète une image, une énergie ou une idée, et l’autre l’image, l’énergie ou l’idée complémentaire.

Les pratiques dansées sont donc la libre expression singulière d’un exercice à la base codifié et créé avec une intention particulière.

Objectifs

Les pratiques dansées représentent une recherche d’équilibre intérieur physique, émotionnel et mental.

Elles sont également un moment de partage, de jeu, de communication gestuelle, d’échange et de créativité.

Les pratiques dansées invitent à l’écoute et l’observation d’un ressenti face au miroir que représente l’autre. D’après la philosophie orientale, nous sommes tous reliés les uns aux autres et ce que l’autre me montre est alors une facette de moi-même. Les pratiques à deux sont ainsi à la fois création et découverte de soi.

Les pratiques dansées permettent donc d’aller chercher en soi une ressource ignorée pour mettre en évidence une sagesse intérieure.

Pratique et effets des exercices dansés

Les jeux dansés sont des exercices qui se pratiquent seuls, à deux et parfois en groupe.

Il s’agit tout d’abord d’un exercice simple issu de la tradition orientale ou occidentale et illustrant une intention dans le cycle de transformation. Après l’explication de sa finalité dans sa forme traditionnelle, cet exercice est détaillé par des consignes simples et précises et suivi d'une démonstration. Il est alors mis en pratique par tout le groupe.

Les exercices étant issus de traditions ancestrales, ils nous amènent à vivre à travers une intention et des gestes spécifiques un vécu en écho avec l’interprétation de chacun.

Une fois l’exercice vécu dans sa phase gestuelle codifiée, la musique commence, permettant à chacun d’aller plus loin en exprimant son vécu conscient et/ou inconscient dans le mouvement de libération que représente la danse.

Selon la thématique, des objets transitionnels tels que foulards, bâtons, ou autres peuvent être utilisés.

Il existe une consigne qui est interprétée librement avec le ressenti de chacun. L’exercice dansé devient alors une création unique individuelle ou de groupe.

Les pratiques dansées de duo ou de groupe permettent une découverte de soi et de l’autre à travers la rencontre et l’échange.

La création d’une communication à deux ou à plusieurs permet de mette en lumière une meilleure connaissance de soi à travers le miroir que représente l’autre.

Les pratiques dansées invitent à une ouverture vers de nouveaux chemins intérieurs avec pour base des mouvements qui ont été transmis depuis des siècles par les sagesses orientales.