Wu Chi, la posture fondamentale

Origine et définition de la posture fondamentale

D’origine indéterminée, mais que l’on retrouve dans les pratiques telles que le Qi Gong, le Tai Chi Chuan, le Yoga et bien d’autres encore, Wu Chi est reconnue comme la posture fondamentale, la position primordiale.

La posture de Wu Chi correspond à un alignement des énergies entre le Ciel, la Terre et nous-mêmes. C’est pourquoi on l’appelle également la posture de l’énergie primordiale.

Toutes les autres postures peuvent être considérées comme un mouvement partant de Wu Chi. Cette position est une position naturelle pour le corps. C’est une position physiologique car respectueuse de toutes les courbures naturelles du corps et plus particulièrement de celles de la colonne vertébrale.

L’ensemble des méridiens et des systèmes de circulation internes y est aligné de la manière la plus douce et la plus agréable. Rien dans le corps ne subit de flexion, de courbure ni de torsion. Le flux du Qi ainsi que les autres circulations dans le corps le traversent de manière optimale.

Pratique et effets de la posture du Wu Chi

La posture

Imaginez-vous debout sous la pluie. Chaque goutte s’écoule le long de votre corps, en suivant ses contours, pour atteindre le sol. Au passage, la pluie évacue toutes les tensions et l’anxiété, elle nettoie l’âme et le mental.

Regardez devant vous, légèrement vers le bas, comme si vous vous trouviez en haut d’une montagne et que vous fixiez l’horizon. Vous ne regardez rien mais vous voyez tout. Détendez vos paupières sans les fermer.

Ecartez les jambes en respectant environ la largeur de vos épaules et gardez les pieds parallèles, dirigés vers l’avant.

Détendez les genoux et les coudes de manière à ce que les membres ne soient pas raides et droits.

Reposez légèrement le poids de votre corps vers le bas comme si vous étiez assis sur un gros ballon.

Sentez la bascule du bassin vers l’avant afin de permettre au dos de s’allonger naturellement.

Imaginez qu’un fil d’or vous soulève par le sommet de la tête. Détendez tous vos muscles.

Restez dans une position droite, mais non rigide.

Wu Chi est une notion à plusieurs degrés, d’une profonde sagesse. Pendant la pratique, il n’est pas nécessaire de réfléchir à son sens profond, le mental s’en trouverait obscurci.

Ressentir votre centre

La position debout peut être considérée comme une cloche avec un battant. Notre corps représente la cloche et notre centre le battant. Lorsque la cloche se penche ou se déplace, le battant s’adapte en fonction.

Pour ressentir le centre : effectuer de légers mouvements de droite à gauche, de l’avant vers l’arrière. Pour comprendre Wu Chi, et ainsi à se comprendre soi-même à un niveau plus profond, les déviations du centre permettent de mieux ressentir la position « neutre », d’équilibre.

En retrouvant le centre, et en y restant quelques instants, vous sentez un bien-être naturel s’installer, résultant du mouvement énergétique équilibrant.

Inspirations

Qi Gong, marche et respiration de Maître Lam Kam Chuen aux éditions du Courrier du Livre

• Formation Qi Gong 1e année avec le Docteur Lui Dong, école Ling Gui, à Paris